5. juin, 2021

Le mois de juin, le mois de l’Amour!

Oui, le mois de juin est le mois de l’Amour! Pas n’importe quel Amour. L’Amour à l’état pur : celui de Dieu Père qui s’exprime de différentes façons pour toucher nos cœurs de pierre.

Dimanche dernier, nous avons souligné la Très Sainte Trinité par laquelle le Souffle d’Amour de Dieu circule et nous fait vivre. (Lire le texte La Sainte Trinité à https://www.carnetspirituel.com/417151766/6919405/posting/la-sainte-trinit%C3%A9)

Demain, c’est la Solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Il n’y a pas de plus grand amour que celui de Dieu Père qui nous a donné son Fils unique et celui du Fils qui se donne en sacrifice pour nous racheter, en nous laissant, en plus, le mémorial de l’Eucharistie par lequel Il reprend vie, Corps et Sang, et se donne à nous encore et encore pour nous faire vivre.

Puis vendredi prochain, dans la continuité de ce don d’Amour, nous en célébrerons le symbole par excellence : le Cœur Sacré de Jésus. Ce Cœur débordant de l’Amour divin, qui bat constamment pour nous, mais souffrant de notre indifférence.

Et le samedi suivant, c’est la fête du Cœur Immaculé de Marie, celle par qui l’Amour est advenu sur terre.

Tout cet Amour! Que demander de plus? Rien. En rendre grâce, l’accueillir et en vivre à jamais!

Commentaires

chantal

05.06.2021 21:43

Moi aussi,j'aime ton image.Merci de nous rappeler toutes ces fêtes d'amour...et je suis dedans!!!Yeh!!

s. Louise

14.06.2020 15:39

Merci Martine,

J'aime beaucoup le choix de ton image. On y retrouve très bien les trois anéantissements. En grande communion

Derniers commentaires

20.11 | 20:16

AMEN! MERCI beaucoup chère Martine. Très inspirant et éclairant. Gérard

11.10 | 14:26

S'abandonner à sa volonté et lui faire confiance.C'est ce que je retiens de ton texte,Merci Martine

10.10 | 15:16

MERCI chère Martine! C'est réconfortant!

18.06 | 17:44

Ton écrit souligne le lien d'unité qui unit la crèche, la croix et l'Eucharistie. Tout est un en Dieu. Un seul Amour qui nous convie à communier à cet Amour. Merci, Martine!

Partagez cette page