14. déc., 2015

Avent

Attente.

Mais attendre quoi? Attendre qui?

Celui qui vient nous sauver.

Nous sauver de quoi? Nous sauver de qui?

Nous sauver de nos aveuglements, de nos infirmités, de nos peurs, de nos égoïsmes, bref, de notre incompétence à s’aimer soi-même et à aimer l’autre et l’Autre.

« Comment cela va-t-il se faire…? L’esprit Saint viendra sur toi… »

L’Avent est comme un chemin qui s’ouvre à l’intérieur de nous pour laisser entrer le Souffle qui y fera naitre la « Lumière des Nations ».

Que cet Avent soit pour chacun, chacune de nous un temps fécond en guérisons, en pardons et en conversions pour que le Christ Jésus puisse librement renaitre en chacun, chacune de nous et ainsi perpétuer le miracle de Noël!

Derniers commentaires

20.11 | 20:16

AMEN! MERCI beaucoup chère Martine. Très inspirant et éclairant. Gérard

11.10 | 14:26

S'abandonner à sa volonté et lui faire confiance.C'est ce que je retiens de ton texte,Merci Martine

10.10 | 15:16

MERCI chère Martine! C'est réconfortant!

18.06 | 17:44

Ton écrit souligne le lien d'unité qui unit la crèche, la croix et l'Eucharistie. Tout est un en Dieu. Un seul Amour qui nous convie à communier à cet Amour. Merci, Martine!

Partagez cette page