Le dépouillement

Novembre est le mois du dépouillement.

Certains arbres nous offrent leur magnifique ramure, tandis que d’autres ont encore quelques feuilles. Si nous observons bien, nous pouvons dénicher des trésors : une ruche d’abeille, un merle d’Amérique, quelques fruits, la douceur du ciel bleu et celle des rayons du couchant.

Il y a toujours une vie qui circule malgré une apparente mort.

(Photos prises au parc André-Corbeil-dit-Tranchemontagne dans le quartier Rivière-des-Prairies à Montréal, Québec, Canada)

Derniers commentaires

20.11 | 20:16

AMEN! MERCI beaucoup chère Martine. Très inspirant et éclairant. Gérard

11.10 | 14:26

S'abandonner à sa volonté et lui faire confiance.C'est ce que je retiens de ton texte,Merci Martine

10.10 | 15:16

MERCI chère Martine! C'est réconfortant!

18.06 | 17:44

Ton écrit souligne le lien d'unité qui unit la crèche, la croix et l'Eucharistie. Tout est un en Dieu. Un seul Amour qui nous convie à communier à cet Amour. Merci, Martine!

Partagez cette page